l'Islam

Islam

Qu’est-ce que l’Islam ?

Le mot Islam signifie « soumission » ou « abandon » volontaire à la volonté de Dieu. Il vient de la racine « salam », qui signifie paix.

Dans le Coran, Dieu définit que le seul but pour lequel il a créé l’humanité est de l’adorer. L’Islam reconnaît que l’humanité a le libre choix d’obéir ou de désobéir à Dieu, mais en fin de compte, nous serons tenus responsables devant Dieu dans la prochaine vie pour les choix que nous ferons dans cette vie.

L’islam et la guerre

Le concept de jihad (traduit à tort par guerre sainte) fait référence au devoir des musulmans de lutter pour leur foi et le bien-être de la communauté musulmane. Le Coran ne permet l’agression contre personne et le prophète Mahomet a propagé son message de manière pacifique. La guerre n’est autorisée qu’en cas de légitime défense. Cependant, il faut noter que les gens ne recourent à la violence que lorsque leurs droits humains fondamentaux sont violés et que toutes les tentatives de règlement pacifique sont contrecarrées.

Islam et droits de l’homme

L’Islam enseigne que les êtres humains ont l’obligation morale de vivre en harmonie les uns avec les autres. L’islam reconnaît et accorde également des droits à tous les êtres humains sans distinction de race, de couleur ou de croyance. L’islam exige de ses adeptes qu’ils fassent preuve de respect et de tolérance même envers ceux qui ne partagent pas leur foi. Le prophète Mahomet a dit : « Dieu n’a pas pitié de celui qui n’a pas pitié des autres ».

La liberté de conscience est garantie par le Coran lui-même. C’est écrit : « Il n’y a pas de contrainte dans la religion  » (2:256). La loi islamique stipule que les musulmans doivent protéger le statut des minorités.

Par conséquent, la vie et les biens de tous les citoyens d’un État islamique sont considérés comme sacrés, qu’une personne soit musulmane ou non. Grâce à cela, les lieux de culte non musulmans ont survécu et se sont développés dans tout le monde musulman. L’islam encourage en outre les musulmans à respecter les droits de tous les êtres vivants. Par conséquent, les musulmans sont tenus d’être conscients de l’environnement et ne sont pas autorisés à causer du tort à la nature.

Il est important de comprendre que, loin d’être extrémistes et fanatiques, les musulmans sont des citoyens pacifiques et respectueux des lois des pays dans lesquels ils vivent. Cette position est directement dérivée du Coran qui dit : « Ô êtres humains, Nous vous avons créés d’un seul homme et d’une seule femme (Adam et Ève), et Nous vous avons créés comme différentes tribus et nations afin que vous vous connaissiez les uns les autres  » (49:13).

L’islam et les femmes

Les femmes musulmanes ont tous les droits de leurs homologues masculins. L’Islam a accordé tous les droits aux femmes il y a quatorze cents ans. Les femmes musulmanes peuvent posséder et disposer de biens ; elles peuvent travailler, exercer leur droit de vote et exercer librement de nombreux autres droits sans contrainte. De plus, les femmes musulmanes ne peuvent être forcées de se marier contre leur gré.

Pour préserver la chasteté, le respect et les valeurs morales dans la société, les hommes et les femmes musulmans sont tenus de s’habiller d’une manière qui est considérée comme modeste et digne. On demande aux femmes de couvrir leurs cheveux et de porter des vêtements amples. La diversité de l’habillement féminin dans certains pays musulmans est souvent l’expression des coutumes locales.

L’Islam étant une religion universelle, il est facile de devenir musulman. Il faut croire et affirmer qu' »il n’y a pas d’autre dieu que Dieu et que Mohammed est le Messager de Dieu ».

Articles similaires